Creating
Future

Future
Singularities

  • Partager sur
Jun 10, 2020Lucille Gauthier x Sandrine Maggiani

Confinement, gestes barrière, rituels beauté et soins du corps repensés en accéléré… aujourd’hui, en plein bouleversement de nos modes de vie et de consommation, les acteurs de la beauté-cosmétique doivent trouver des solutions concrètes à ces changements d’habitudes inédits pour répondre à de nouveaux besoins essentiels, un nouveau rapport à soi, aux autres, à l’humain et son environnement.

Lucille Gauthier Beauty Trend Director Peclers, nous éclaire sur les nouvelles attitudes, les besoins émergeants qui s’installent, et quelles réponses y apporter.

NOUVELLE BEAUTÉ ESSENTIALISTE 

Sandrine Maggiani : Quels sont les tendances et les signaux faibles que vous avez observés, à quels nouveaux besoins répondent-ils et quelle sera leur évolution?

Lucille Gauthier : Cette crise « dramatise »  notre rapport à la santé. Comme observé, les compléments alimentairesqui répondent au désir de « belle peau » et connaissent déjà un essor remarquable, vont évoluer. Nous travaillons actuellement sur leur expansion au-delà de la simple cosmétique pour aller vers une approche alternative plus « clean-ical »  avec de nouveaux ingrédients et de nouvelles propositions adaptées à cette évolution rapide.

En Personal Care le « Zéro bactérie », l’antibactérien, signe son retour, éludé dernièrement au profit du Microbiome et la recherche d’équilibre entre « bonnes » et « mauvaises » bactéries. Ces deux tendances de fond se développeront en parallèle, car elles sont prometteuses en terme d’hygiène.

De nouveaux produits qui répondent à des usages émergeants seront créés : Sticks de protection pour soulager les pommettes au contact des masques.

Soins des mains à la fois réparateurs et antibactériens.

Masques respiratoires aux propriétés bienfaisantes notamment grâce au développement de textiles intelligents enrichis de propriétés cosmétiques, ou bien qui ne filtrent pas les UV pour un bronzage homogène…

BEAUTÉ RÉCONFORTANTE

SM : Le besoin de confort, de réassurance qui s’est accentué avec la crise, comment se traduit-il en beauté ?

LG : Par l’importance redonnée à la sensorialité à travers le toucher.  Nous travaillons depuis quelques temps sur l’importance du toucher, des récepteurs de la main et de la sensorialité décuplée notamment grâce à des textures nouvelles et des innovations technologiques, que nous développerons dans la prochaine édition du cahier.

          @onthewildside_spirit

BEAUTÉ ET NOUVELLE NORMALITÉ

SM : Quels sont les premiers insights « durables » qu’une marque de soins, de cosmétiques devra observer pour se préparer au retour à une nouvelle normalité ?

 LG : Le Personal care s’installe et devient un enjeu clé du secteur, confirmé par la reprise en Chine.

Avec la priorité donnée aux essentiels, notamment les soins du corps, on notera une sophistication des produits d’hygiène tant technique qu’esthétique.

L’attention à l’hygiène accentuera l’usage du sans contact en vaporisateur et en stick.

Après l’ère de la performance, puis du clean, on découvre celle de la désirabilité avec des textures sensorielles, des packaging écologiques ultra esthétiques, des fragrances raffinées proches des parfums de luxe …

Nos équipes Peclers  partagent leurs insights sur les signes  qui nous entourent et inspirent nos réflexions, pour vous encourager à rester tournés vers l’extérieur, vers demain.